La garantie VISALE : une bouée de sauvetage pour les locataires et bailleurs

Dans le cadre de la location d’un logement, les bailleurs cherchent souvent à se prémunir contre les éventuels impayés de loyer. C’est là qu’intervient la garantie VISALE, un dispositif mis en place par Action Logement. Destinée aux jeunes actifs et aux étudiants dépourvus de garants, cette mesure se présente comme une véritable solution pour faciliter l’accès au logement. Mais qu’est-ce que la garantie VISALE ? À qui s’adresse-t-elle et comment en bénéficier ?

Qu’est-ce que la garantie VISALE ?

La garantie VISALE est un dispositif proposé par Action Logement pour sécuriser les propriétaires contre le risque d’impayés de loyer. Elle est entièrement gratuite pour le locataire comme pour le bailleur et constitue une alternative intéressante à l’assurance loyers impayés (ALI) ou à la caution solidaire.

Cette garantie couvre tous types de location (meublée ou non meublée) et s’étend sur toute la durée du bail jusqu’à 36 mois pour une location vide et 12 mois renouvelables pour une location meublée. Elle peut être activée dès lors que le locataire ne parvient plus à payer son loyer et ses charges, après un délai de carence d’un mois.

Qui peut bénéficier de la garantie VISALE ?

La garantie VISALE est destinée principalement aux jeunes actifs de moins de 30 ans, qu’ils soient salariés ou non, ainsi qu’aux étudiants français ou étrangers sans conditions d’âge. Toutefois, elle s’étend également aux salariés âgés de plus de 30 ans entrant dans un nouveau logement dans les 6 mois suivant leur prise de poste, sous certaines conditions.

Côté bailleurs, tous les propriétaires privés peuvent bénéficier de cette garantie, qu’ils louent un logement vide ou meublé. Les organismes HLM et les sociétés d’économie mixte ne sont toutefois pas éligibles à ce dispositif.

Comment bénéficier de la garantie VISALE ?

Afin d’obtenir la garantie VISALE, le locataire doit en faire la demande directement auprès d’Action Logement via leur site internet. Le dossier est ensuite examiné sous 48 heures. Une fois accepté, le locataire reçoit un visa certifié qu’il peut transmettre au bailleur pour attester de sa solvabilité.

L’impact potentiel de la garantie VISALE sur le marché immobilier

Selon Action Logement, plus de 100 000 visas ont déjà été délivrés depuis la mise en place du dispositif en janvier 2016. Cette popularité croissante témoigne du rôle crucial joué par cette mesure dans l’accès au logement des personnes à faible revenu ou disposant d’un emploi précaire.

“Le dispositif Visale représente une véritable bouée de sauvetage pour ces locataires qui peinent à trouver un logement faute de garants”, explique Marie-Hélène Fauconnier, chargée des relations avec les associations chez Action Logement.

Pour autant, si cette mesure présente des avantages indéniables pour les locataires, elle offre également une sécurité non négligeable aux propriétaires qui peuvent ainsi louer leur bien en toute tranquillité.

Les limites du dispositif VISALE

Toutefois, malgré ses nombreux atouts, il convient aussi d’évoquer certaines limites du dispositif VISALE. En effet, le plafond relativement bas des loyers pris en charge limite son accessibilité dans les zones où le prix des locations est particulièrement élevé comme Paris ou Lyon. De plus, l’éligibilité des locataires reste conditionnée par leurs revenus et leur situation professionnelle ce qui peut exclure certains profils.

Malgré ces quelques réserves, le dispositif VISALE contribue incontestablement à faciliter l’accès au logement tout en offrant une protection efficace aux bailleurs contre les risques d’impayés. Un double avantage qui devrait assurer son succès sur le long terme.