Acheter une maison en Suisse

Devenir propriétaire d’un bien immobilier en Suisse est le rêve de nombreux Français. La Suisse offre une meilleure qualité de vie donc un salaire plus élevé. Le marché de l’immobilier est aussi accessible même si les prix varient d’une région à l’autre. Si vous envisagez d’acheter une maison en Suisse, voici les informations que vous devez retenir.

Les conditions d’acquisition d’une propriété

Les ressortissants d’un pays affilié à l’UE (Union Européenne) et l’AELE (Association Européenne de Libre-Echange) titulaires d’un permis B ou C ont les mêmes droits que les Suisses, car ils sont aussi autorisés à acheter une maison en Suisse. Ces derniers n’auront même pas à demander une autorisation. En revanche, les travailleurs frontaliers doivent impérativement demander une autorisation cantonale spéciale, s’ils souhaitent acquérir une maison pour en faire une résidence secondaire en Suisse.

Le financement des biens immobiliers

Pour aider les investisseurs à faire face au coût d’acquisition élevé dans la plupart des cantons suisses, un système de financement a été mis en place. Ce système n’est autre qu’un prêt hypothécaire et il est accessible sous conditions. Les gens optent souvent pour un prêt hypothécaire qui fournit un amortissement très faible du capital emprunté. Afin de subventionner l’achat d’un immobilier en Suisse, toutes les institutions bancaires proposent des emprunts hypothécaires. Pour faire rapidement la comparaison entre toutes les offres bancaires disponibles sur le marché, vous pouvez également recourir au service d’un courtier. Ce dernier sera en mesure de vous trouver la banque qui correspondra le plus à votre profil et qui vous proposera le meilleur taux pour aboutir au financement de votre projet d’achat d’une maison en Suisse.

Pour qui est le prêt hypothécaire ?

Pour pouvoir vous octroyer un prêt hypothécaire, une banque Suisse va vérifier votre projet immobilier dans les moindres détails. Elle s’intéressera plus précisément à son prix, à vos fonds et aussi à son emplacement. La banque déterminera l’importance des risques qu’elle prend en vous soutenant à partir des informations que vous lui fournirez. Si elle estime que vous êtes fait pour le prêt hypothécaire, elle vous proposera ensuite un taux pour votre emprunt en prenant compte de deux éléments importants :

  • Les fonds propres : la banque exige souvent un apport en fonds propres de 20% du prix du bien.
  • Le taux d’endettement : c’est le rapport entre la mensualité de votre emprunt et vos revenus.

Conseils pour l’achat d’une maison en Suisse

L’achat d’un bien immobilier doit toujours être une décision bien réfléchie, car un budget important se joue là-dessus. Par rapport à vos préférences et à vos besoins en matière de logement à Lausanne par exemple, menez votre enquête chez une agence immobilière à Lausanne et préparez ensuite la somme conséquente tout en tenant compte de vos ressources. Une chose importante est à retenir, pour qu’une transaction soit valide et légale en Suisse, elle doit passer obligatoirement par un notaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*