Bon plan d’investissement immobilier : investir en résidence étudiante

Les résidences universitaires ne proposent pas un nombre suffisant de logements individuels. Dans les plus grandes villes, cette situation pousse les étudiants à choisir de se mettre en colocation dans des studios ou appartements. À chaque rentrée scolaire dans les plus grandes villes universitaires, trouver un logement devient une vraie galère pour les étudiants.

Investir dans un logement étudiant : les avantages financiers

Seulement 15 à 20 % des étudiants logent dans le parc immobilier public comme les résidences universitaires. Cette demande accrue de logements dans le parc immobilier privé se traduit donc comme une source d’investissement très rentable. Le marché est même 80 à 85% exploitable pour ceux qui souhaitent s’y lancer. Ce secteur est non seulement très livré, mais il rapporte également.

Investir dans un logement étudiant : les avantages fiscaux

Pour un investissement en logement meublé et tout équipé, couvrez-vous avec la loi Censi-Bouvard afin d’obtenir un statut LMNP ou (Loueur Meublé Non Professionnel). Si vous êtes un particulier, après 20 ans, vous pouvez récupérer la TVA, mais seulement dans la condition où l’achat se fasse via une société d’exploitation. S’orienter vers l’investissement dans un logement étudiant permet non seulement d’avoir une grande satisfaction, mais il est aussi bénéfique. Par ailleurs, une réduction d’impôts de 11 % par rapport au prix d’achat du logement s’étalera sur 9 ans.

Résidence étudiante : un marché à la demande croissante

Chaque année, l’enseignement supérieur compte un nombre toujours croissant d’étudiants. Depuis ces dernières années, chaque nouvelle rentrée universitaire est associée à un nombre toujours croissant qui peut aller parfois à 3%.

  • D’ici 2025, les prévisions du Ministère de l’Éducation nationale estiment qu’il faut s’attendre encore à ce que 350 000 étudiants supplémentaires débarquent sur le pays. Cette demande mérite une réponse prompte et favorable qui conduira à la création de nouveaux locaux universitaires pour bien les accueillir.
  • Selon ces chiffres, en 2025, il y aurait près de 3 millions d’étudiants à loger en France. Une augmentation qui va encore entraîner une pénurie dans les logements. Entre étudiants qui quittent leur maison familiale pour aller utiliser et des étudiants internationaux qui débarquent en mois de janvier, les logements publics n’arrivent plus à assouvir à leurs besoins. Ces derniers sont donc contraints de trouver un logement à louer pour le court ou moyen terme vu qu’ils vont devoir partir en stage dans une autre ville.
  • Tout au long de l’année, les résidences étudiantes vont vous rapporter avec une vitesse constante. Investir dans ce secteur est une belle opportunité qui s’offre à ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif. Certes, il est possible que vous alliez connaître des moments de vide, mais chaque année, vous n’allez pas finir sans locataire à condition de proposer un logement décent, confortable et à prix raisonnable.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*