Comment acheter un bien immobilier sans apport ?

Alors que le projet d’acheter un bien immobilier était consacré pour les personnes plus installées dans la vie, actuellement, il se trouve que les jeunes peuvent également se lancer dans cette affaire. Même sans apport personnel, en négociant auprès de votre banque et sous quelques conditions, vous pourriez parfaitement obtenir un prêt immobilier.

Qu’est-ce qu’un apport personnel ?

L’apport personnel est l’apport que vous allez apporter à votre financement de prêt. Cela se traduit pratiquement comme votre capacité à gérer vos dépenses de façon autonome et indépendante dans le but d’épargner au quotidien. L’apport personnel est une obligation pour certaines banques et généralement, elles réclament 10% d’apport lorsqu’elles financent à 100% un bien immobilier. Ces 10% correspondent essentiellement aux frais annexes à l’achat immobilier dont : le frais de dossier, le frais d’agence, le frais de notaire, etc. En général, l’apport personnel est un moment d’épargne donc il peut parfaitement s’agir d’un :

  • Compte courant.
  • Livret A
  • PERP
  • Assurance vie

Dans le cas où vous disposez déjà d’un bien immobilier, l’hypothéquer est une solution qui se propose à vous. En cours de vente d’un bien immobilier, lier la vente à l’achat d’un nouveau bien (prêt-relais) est tout à fait possible, cela vous évitera d’ailleurs d’avoir deux crédits immobiliers en cours. La banque peut aussi financer l’intégralité de votre projet avec les frais annexes, à ce moment-là, un prêt à 110% vous sera octroyé, c’est le crédit immobilier sans apport personnel.

Acheter sans apport : les conditions dans les banques

Pour obtenir un prêt immobilier sans que vous ayez un apport, la première condition est que vous puissiez répondre de votre capacité de remboursement et de solvabilité. Les banques donnent les prêts sous certaines conditions de revenus, de dépenses et d’épargne. Pour évaluer le montant que vous serez en mesure de rembourser, elles vont généralement prendre en compte 4 principaux facteurs :

  • votre profession : stabilité d’emploi
  • vos revenus : montant et régularité
  • vos capacités à épargner

votre apport : épargne.

La gestion du compte courant est aussi un point très important pour la banque, car il lui sera plus facile de vous accorder un prêt avec un compte courant déjà ouvert ou au moins si vous êtes déjà client depuis un certain temps. En tout, il s’agit de démontrer à la banque qu’elle peut avoir confiance en vous.

Acheter sans apport : les aides publiques

Lors de l’achat d’un bien immobilier, l’apport personnel peut aussi venir d’une aide de l’état. Pour en bénéficier, vous devez être éligible à l’une des aides suivantes :

  • PTZ+ ou prêt à taux zéro
  • PEL ou Prêt épargne logement
  • CEL ou Compte Épargne Logement
  • Prêt conventionné immobilier classique
  • PAS ou Prêt d’accession sociale
  • Prêt Action Logement
  • Aides personnalisées au logement : CAF ou régions

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*